Ajoutez aux favoris ! Utilisez JuliaRoberts-fan en page de démarrage ! Accédez au forum!! Retour à laccueil!



   
Pourquoi être passé derrière la caméra pour Confessions of a dangerous mind

 

  • Pourquoi être passé derrière la caméra pour "Confessions of a dangerous mind" ?

GEORGE CLOONEY : Quand j'ai lu le scénario ? l'histoire d'une star de la télé américaine, Chuck Barris, qui prétend avoir été un agent de la CIA ?, je l'ai adoré. Mais, au bout de cinq ans, voyant que le projet n'aboutissait pas, j'ai décidé d'en devenir le réalisateur. Et surtout de recruter moi-même les acteurs et les actrices. Pour un salaire minimal. J'avais promis de tourner le film avec moins de trente millions de dollars.

  • C'est donc comme ça que vous avez réussi l'exploit de réunir Julia Roberts, Drew Barrymore et Brad Pitt pour une somme dérisoire ?

GEORGE CLOONEY : En fait, dès qu'elles ont su que j'étais aux commandes du film, les trois quarts des actrices de Hollywood m'ont appelé pour y jouer. Pas pour moi, mais parce que ce scénario faisait envie à tout le monde depuis des années. Julia a immédiatement donné son accord. Drew aussi était très impatiente de tourner. Elle a été parfaite dans son rôle.

  • Pour quels salaires ?

GEORGE CLOONEY : Pas plus de 200 000 euros. C'est 1 % de ce que gagne habituellement Julia Roberts.

  • Donner des ordres à Julia Roberts, ça doit être amusant, non ?

GEORGE CLOONEY : J'ai adoré. D'autant plus qu'on lui a fait faire des choses incroyables et inédites, comme ramper par terre dans une chemise de nuit ! Mais elle a aussi pris pas mal d'initiatives dans l'interprétation de son personnage glamour, qui rappelle un peu Lauren Bacall face à Humphrey Bogart.

 

  • Julia Roberts a donc accepté de tourner pour 1% de son salaire habituel de 20 millions. Cela sert d'avoir des amis stars ...

GEORGE CLOONEY : Oui, mais toutes les actrices vedettes de Hollywood avaient envie de faire ce film. Le script a circulé entre les mains des comédiens pendant cinq ans. Julia connaissait la raison de mon appel lorsque je l'ai contactée pour lui proposer le rôle de l'agent double, Patricia. Sa réponse a été : "On commence quand ?"

 

  • Cela vous plaît-il d'être la patron d'un plateau ?

GEORGE CLOONEY : C'est beaucoup de responsabilités, mais cela peut être drôle aussi ! Je suis quand même l'un des rares hommes à pouvoir donner des ordres à Julia Roberts ! Nous nous connaissons bien et elle sait rire de mon attitude. Julia a apporté pas mal d'improvisation. C'est elle qui a choisi de lécher le visage de Sam, par exemple. Je ne m'attendais pas du tout à cela. J'ai aussi eu la chance que Julia s'entende à merveille avec le créateur des costumes. Elle a adoré porter des tenues extravagantes et de grands chapeaux. Avec Julia Roberts, je voulais recréer un moment magique. L'arrivée de Julia dans le film est un moment intense. Le costume, le chapeau, le regard, on sent que c'est une star !!

 

Source : "TVHebdo", "Télé Star magazine"

Retour Interviews

© Tous droits réservés 2006 - JuliaRoberts-fan.fr.st